Laurent Foulquier

                                 La Planhe : la ferme de la famille Foulquier

La ferme de Planhe s'étend sur 200 hectares principalement composés de prairies naturelles, bordées de haies de chênes et de frênes. Située sur ce territoire de bocage, l’exploitation agricole est dédiée à un élevage extensif où les animaux se développent dans le respect des cycles de « Dame Nature ».

Le troupeau d’une centaine de vaches concentre toute l’attention de ses propriétaires. Aujourd’hui, Laurent s’appuie sur le travail génétique de ses ancêtres, et avec la collaboration d’un nutritionniste affine l’alimentation des animaux afin d’obtenir une viande de qualité : goûteuse, tendre et persillée. Fier de ce produit, il redécouvre les joies de la vente tout en retrouvant un lien avec les consommateurs, source de richesse sociale. Pour accentuer cet aspect de son métier il a réhabilité l’ensemble des bâtiments de l’ancien corps de ferme pour en faire de magnifiques gîtes où vous séjournerez dans un cadre idyllique.


                                                Les produits de la ferme

Laurent et son père produisent de la viande de bœuf, de race Aubrac. Les animaux que nous vous proposons sont des femelles qui ont entre 4 et 7 ans (âge optimal pour une viande de qualité). Elles sont engraissées pendant 4 à 6 mois (contre 2 à 3 en temps normal) afin d’obtenir une viande plus persillée et goûteuse. Toute leur vie, elles sont essentiellement nourries d’herbe pâturée sur les plateaux de l’Aubrac à la belle saison, complétée en hiver par du foin et des céréales produits sur la ferme. Un choix de 4 semaines de maturation de la viande a été fait (contre 1 à 2 en temps normal) pour l’attendrir et qu’elle exprime toutes ses saveurs. Le terroir de l’Aubrac, la génétique du troupeau, une alimentation saine en phase d’engraissement, associés à une maturation longue en font un produit exceptionnel.

Réputée pour son grain très fin, la viande d’Aubrac est très savoureuse et persillée. Elle nécessite parfois un peu plus de “mâche” qu’une viande de charolaise ou de limousine mais le savoir-faire des Foulquier lui rend toute sa tendreté.

Pour une traçabilité optimale, Laurent fait désosser et découper la viande par un artisan boucher situé à quelques kilomètres de la ferme (et dont l’installation bénéficie d’un agrément sanitaire CE). Le boucher prépare des portions pour deux à trois personnes qu’il conditionne sous vide et étiquette individuellement, elles sont ainsi prêtes à consommer ou à congeler.

Suivez la cigogne

Contactez nous
Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez toutes les nouveautés