Loïc Bournol

                                                      Le verger de Loïc


Le verger de pruniers de la famille Bournol s’étend sur les côteaux de Saint-Maurice de Lestapel, berceau de la production de pruneaux dans le Lot-et-Garonne. En 2014, à 24 ans et après ses études, Loïc choisit de reprendre le flambeau au côté de Vincent, son papa, et Eliette, sa maman, en se tournant vers la qualité. Il devient ainsi le premier à proposer toute l’année des pruneaux fermiers mi-cuîts, très charnus et bien moelleux.

Aujourd'hui, le verger compte 22 ha en production. Il est composé de jeunes arbres (-15 ans) et de vieux arbres (jusqu'à 47 ans) plantés par le grand-père de Loïc. La variété principalement produite est la prune d'Ente sur 21 ha, naturellement très sucrée et goûteuse. Loïc a fait le choix de conserver quelques rangs d'une variété, plus rare et oubliée, naturellement moins sucrée ce qui lui donne un goût légèrement acidulé. Ils ne sont aujourd’hui que quelques rares producteurs à produire cette variété appelée la Tardicote.

Les arbres sont « bichonnés » et taillés chaque année de la même façon (contre tous les 2 ans habituellement). Comme un vigneron avec ses chais, ils possèdent leurs fours afin de cuire les prunes à la saison ainsi qu'une chambre froide pour conserver parfaitement leurs pruneaux. Pour vous garantir les meilleurs pruneaux, les fruits sont rigoureusement sélectionnées dès la récolte en choisissant les arbres où les prunes sont les plus belles et les mieux calibrées. Elles sont récoltées au moment où le taux de sucre est optimal, elles sont ensuite lavées, séparées en 3 calibres et enfin mises dans un four à une température moyenne de 70°C. Seuls les gros calibres sont sélectionnés pour la vente directe car ce sont les plus charnus.

 

                               Les pruneaux mi-cuîts vs les pruneaux déshydratés


Les pruneaux que vous avez l’habitude de consommer sont cuits dans des fours pendant environ 23 heures afin de les sécher et de les déshydrater, ils contiennent alors 21% d’eau. Ainsi, ils peuvent se conserver 2 à 3 ans avant d’être plongés une vingtaine de minutes dans un bain d’eau où ils sont ramenés à 35% d’humidité pour être ensuite vendus en sachet après ajout de conservateurs.


Loïc à fait le choix de proposer à la vente uniquement des pruneaux dits mi-cuits qui sont ce qui se fait de mieux. Dans cette méthode de cuisson, ils ne subissent pas le phénomène de ré-hydratation. Les prunes cuisent seulement 16 heures dans les fours afin de les amener en une seule étape à 35% d’humidité. Une fois cette cuisson terminée, Loïc sélectionne les plus gros calibres, plus juteux et les plus moelleux, qu’il stocke dans des palox (sorte de grande caisse). Seul problème avec ces pruneaux, ils sont plus fragiles et ne se conservent qu’une vingtaine de jour. Loïc a donc fait le choix d’investir dans une grande chambre froide qui leur permet de conserver toute l’année ses pruneaux et garantir la fraîcheur du produit. Ensuite, seule l'étape de la mise en sachets par pasteurisation et sans conservateur est faite hors de l’exploitation. Cela permet de conserver les produits un an et demi sans ouverture du sachet.

Une fois le sachet ouvert, on conseille de les consommer sous 20 jours et de les garder au frigo pour garder ce côté moelleux.

     Pruneaux mi-cuits

    Loïc Bournol

    À 24 ans Loïc reprend le flambeau familial aux côtés de ses parents Eliette et Vincent. Il se tourne vers la qualité et la vente directe pour devenir l'un des premiers à proposer toute l’année des pruneaux fermiers mi-cuits, très charnus et ultra moelleux. Il conserve quelques pruniers de la variété Tardicote, une prune au goût légèrement acidulé que quelques rares producteurs produisent encore.

    Voir la vente
Suivez la cigogne

Contactez nous
Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez toutes les nouveautés